Hélène Balcer


Née dans le Nord, Hélène Balcer grandit dans la campagne Toulousaine, elle habite maintenant à Caen depuis une dizaine d’années, après s’être formée dans des écoles de design parisiennes. Elle partage son activité professionnelle entre l’enseignement des Arts Appliqués et l’illustration.

Comme beaucoup d’illustrateurs, elle dessine depuis toujours. Le dessin est le point de départ de toute idée, le moteur essentiel de tous les projets graphiques. Si le dessin est au coeur de son travail, les formes d’expressions et les supports peuvent se diversifier : peinture, collages, sérigraphie, gravure, volume, objets…. carnets de voyages, illustrations de livres, pochettes de disques. Davantage que de faire de belles images, ce qui motive le travail d’Hélène Balcer, c’est de mettre le dessin au service d’une idée, d’un besoin. Cette démarche permet la rencontre avec des domaines créatifs variés, elle s’étend à d’autres domaines professionnels : « Carnet de chantier » en collaboration avec Jean-François Chavois architecte, 2015, « Caen en Grand », poster géant de Caen-La Mer en collaboration avec Le Pavillon / Presqu’île de Caen) , pochettes de disques pour le Petit Label, éditeur de jazz et musiques improvisées.

En parallèle de ces collaborations professionnelles, Hélène Balcer participe à des expériences de créations collectives: elle est membre du collectif de sérigraphie l’Encrage à Caen et intervient dans la revue GOBO depuis 2013.

Bibliographie:

– « Carnet de chantier », (en collaboration avec Jean-François Chavois – architecte, 2015)
– « La Fille Kangourou » (texte Franck Achard, Éditions du Chameau, 2016)
– Revue du collectif Gobo 1, 2 et 3 (Gobo édition, 2013 à 2015)
– «Carnet Sardu- voyage en Sardaigne» (autoédition), 2016